Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-12-18T09:12:09+01:00

A toutes les femmes qui se battent ou tentent de vivre avec...

Publié par Delphine Basson Psychologue

On dit bien et je le ressens en séance, que chacun vit "son" cancer à sa façon. On peut d'ailleurs s'interroger sur l'usage de ce fameux pronom possessif ? Pourquoi "mon cancer" ?

La meilleure façon d'accompagner humblement mes patientes atteintes d'un cancer du sein reste l'empathie. Mais on ne peut jamais se mettre totalement à leur place. Alors, j'écoute et je lis, je m'informe sur cette maladie et sur le ressenti de chacun face à elle.

Je viens de lire le témoignage de Régine Vilain-Cardon  Au sein... de mon cancer et je tenais à vous faire partager certains passages. On est tous touchés de près ou de loin par cette fichue maladie ! Il y a les malades, leur entourage et leurs thérapeutes. Tous ensemble devons nous unir pour faire rentrer un peu d'humanité et de bienveillance face à cette épreuve.

Je vous livre des phrases échappées du livre, des phrases pour tenter de comprendre ce qu'a vécu Régine Vilain-Cardon au Centre Becquerel. Celles qui m'ont touchée et m'ont renvoyée à d'autres témoignages entendus en séances. Aucune analyse, juste ses mots... Merci.

La maladie ...[ennemi ordinaire que je crains le plus car je sais qu'elle peut être tapie dans l'ombre et attaquer par surprise.]... est entrée en moi par effraction. Le sein gauche, jeté à la poubelle, m'a apporté ce que j'ose appeler la "guérison-solution".

Régine Vilain-Cardon

...où je me suis sentie être héroïne de ma propre tragédie, l'actrice principale d'un film où j'ai été sélectionnée avant même d'avoir présenté ma candidature.

Régine Vilain-Cardon

Pourquoi ? Pourquoi moi ?

Régine Vilain-Cardon

C'est "comme ça", cette mini-phrase m'accompagne et me préserve de l'inacceptation stérile et nocive.

Régine Vilain-Cardon

Je suis une malade dans le corps d'une femme en bonne santé. Je suis en bonne santé dans le corps d'une malade : il faut que je cohabite. Pour toujours, il faudra conjuguer le passé avec le présent.

Régine Vilain-Cardon

"vivre avec...

vivre l'aventure...

vivre chaque instant présent...

vivre entre parenthèse...

vivre malade...

vivre "en appartenant à la communauté des cancéreuses"...

vivre l'attente,la peur, l'angoisse, la frayeur, le séisme émotionnel...

et se nourrir de la sympathie, l'affection, l'amitié, l'amour"

Une pensée toute particulière à certaines femmes et à certains hommes touchés par la maladie. Je reste humaine à vos côté... avant d'être votre thérapeute...

Delphine

Vous voulez réagir ? postez un commentaire dans le "Débat psycho" en cliquant sur le lien ci-dessous.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog